Pentecôte 2020

 

ET  DIEU,  DANS LE COVID, QUE FAIT-IL?

Cette question, nous l'avons souvent entendue dans les medias ou dans les réseaux sociaux. Ou bien, nous nous la sommes posée.

Une réponse a été donnée : Dieu nous punit. C'est la vieille affirmation des religions païennes. C'est attristant de constater que, 2000 ans après la venue du Christ, certains répétent cette stupidité. Jésus nous a montré que Dieu est amour, certes exigeant comme tout véritable amour, mais toujours attentif à chacun de nous et rempli de miséricorde.

Une autre réaction s'est fait entendre : tout ce qui arrive vient de Dieu.C'est en partie vrai mais d'une certaine manière seulement. Pour approfondir cette vérité, je vous propose quatre élèments de discernement :

 

DIEU AGIT DANS LE DEVOUEMENT ET LA COMPETENCE DES HUMAINS

Le personnel soignant, à tous les niveaux , dans les hôpitaux publics et privés, les EHPAD et les maisons de retraite, a agi avec une compétence et un dévouement reconnus de tous.Nous pouvons être fiers de tous ces hommes et de toutes ces femmes. Mais il y a mieux : nous pouvons aussi rendre grâce à Dieu.

 

Car nous, chrétiens, nous croyons que chaque fois qu'un être humain prend une bonne décision ou accomplit un acte véritablement humain, Dieu est présent. Dieu agit en nous et par nous. Nous, chrétiens  nous croyons que nous ne sommes jamais seuls et que Dieu agit avec nous.

Nous pouvons en dire autant de tous les chercheurs et savants du monde entier qui essaient de mettre au point un vaccin contre le coronavirus. Dieu désire sans cesse que nous fassions preuve de l' intelligence qu'il nous a donnée pour améliorer notre condition humaine et réagir contre les situations qui nous empêchent de l'améliorer. Qu'il s'agisse des épidémies, des maladies, des tremblements de terre , des tsunamis. Et chaque fois que nous prenons nos responsabilités en ce sens, il est présent en nous. Nous, les baptisés, nous sommes le corps du Christ, Dieu Père Fils et Esprit est présent en chacun de nous. Mais l'Esprit Saint est aussi présent en chaque être humain et dans chaque société.

 

DIEU AGIT DANS TOUTES LES ACTIONS DE SOLIDARITE

Nous l'avons tous constaté : beaucoup de solidarité s'est manifestée à tous les niveaux dans notre société française. Non seulement dans le monde de la santé mais dans la vie courante, ordinaire. Pour une fois, les medias ont donné la parole à des gens dont on ne parle presque pas : les infirmiers, infirmières, aides-soignants, les chauffeurs routiers qui parfois ont accompli des prouesses pour que notre alimentation soit assurée, les caissières de grands magasins, les éboueurs qui ont maintenu propres nos villes et nos villages, etc.Nous savons aussi que beaucoup parmi nous ont été attentifs aux autres, en particulier aux personnes seules et âgées. Dans tous ces actes de solidarité, Dieu est présent et agit.

Certes, tout n'a pas été parfait : des masques ont été volés, des dénonciations et des lettres anonymes ont circulé etc.Nous savons avec le Christ que l'ivraie pousse en même temps que le bon grain, il en sera ainsi jusqu'à la fin du monde. Mais il n'empêche que Dieu agit en nous et par nous dans ce qui est bien, juste, vrai et beau et tout cela finira par aboutir dans la plénitude du monde nouveau voulu par Dieu depuis toujours. Ce ne sont pas le mal et nos péchés qui auront le dernier mot, ce seront la santé, la justice, la solidarité et la fraternité.

 

DIEU NOUS APPELLE A NE PAS NOUS REPLIER SUR NOUS-MÊMES

Dans une de ses homélies quotidiennes, le pape nous a bien invités à prendre soin de nous et de nos proches, en respectant les différentes mesures indiquées par les autorités. Mais il nous a aussi appris - c'est un homme bien informé - que de janvier à avril 2020 trois millions six cent mille personnes (3 millions 600000) sont mortes de faim dans le monde entier. Nous ne pouvons pas oublier ce drame, d'autant que des solutions politiques et économiques existent pour le résoudre. Malheureusement la routine, l'inertie et l'immobilisme des uns et des autres font que cette plaie des temps modernes perdure et continue de faire périr des millions de personnes.Ce n'est pas en nous repliant sur nous-mêmes, nos peurs, nos angoisses que nous participerons à la solution de ce problème complexe. Ne nous préoccupons pas que de nous. Ne cessons pas de nous ouvrir aux autres, de nous intéresser, par nos petits moyens , à l'ensemble de la famille humaine. Dieu attend cette attitude de chacun de nous.

 

DIEU SOUFFRE DE NOS SOUFFRANCES

Nous avons pris conscience, durant cette crise, de nos fragilités, de nos vulnérabilités. Dieu, parce qu'il nous respecte , ne vient pas combler nos manques et nos faiblesses par une sorte de miracle de magicien. Il nous a montré que, dans le Christ, il partage notre condition humaine intégrale et donc nos souffrances et notre mort. Nous pouvons être certains qu'il n'est pas resté extérieur aux difficultés provoquées par le Covid 19. Pas plus que le Père et l'Esprit Saint ne sont restés insensibles aux souffrances du Christ dans sa Passion et sa crucifixion. Comme l'a écrit le père Varillon, Dieu souffre de nos souffrances. Et il nous appelle à prendre nos responsabilités pour les  diminuer avec lui , en attendant qu'elles soient supprimées dans la terre et les cieux nouveaux. Telle est notre espérance !

Non, durant cette crise du coronavirus, Dieu n'est pas resté inactif !