Noël 2021

 

LE CHRIST PHARE DE L'HUMANITE

     Nous venons d'entendre l'ange annoncer aux bergers une bonne nouvelle. Mais elle ne concerne pas que les bergers, elle nous concerne nous aussi aujourd'hui. Si vous êtes ici, dans la diversité de vos personnalités, de vos situations, de vos mentalités, c'est que cette fête de Noël est pour vous une bonne nouvelle qui vous rend heureux. Sinon vous seriez restés chez vous.

     Cette bonne nouvelle est extraordinaire, un jeune me disait : «  si elle est vraie, c'est fabuleux ».C'est celle-ci : en Christ, né à Bethléem, Dieu est devenu comme nous pour que nous puissions devenir comme lui. En Christ, né à Bethléem, Dieu est venu partager notre vie pour que nous puissions partager la sienne et trouver ainsi la plénitude de notre humanité.

LE CHRIST ETAPE DECISIVE DANS L'EVOLUTION DE L 'UNIVERS ET DE L' HUMANITE

     Depuis 2000 ans, l'Eglise, vaille que vaille, malgré les faiblesses et les péchés de certains de ses membres, essaie d'annoncer cette bonne nouvelle.Dieu désire depuis toujours partager son bonheur, sa vie, son amour, avec tous les humains sans exception. Voilà pourquoi il crée l'univers, en évolution permanente depuis des milliards d'années. Ainsi, d'étape en étape, de mutation en mutation, de trans formation en trans formation, émerge peu à peu notre race humaine. Une seule race humaine dont tous les membres sont égaux dans la même dignité.

     Dans quelques jours, semble-t-il, depuis Kourou, en Guyane française, les américains vont lancer un nouveau télescope nommé James Webb. Il va parcourir un million et demi de kilomètres pour photographier les étoiles les plus anciennes et ainsi mieux connaître les origines de l'univers, le fameux big-bang. C'est un bel exploit scientifique et technique. Nous pouvons nous en réjouir. Car notre foi au Christ ne contredit pas du tout les découvertes scientifiques, elle permet au contraire de trouver leur sens. Notre univers et notre humanité ne sont pas le fruit du hasard mais ils sont créés par un Dieu qui n'est qu'amour et qui désire se donner à des êtres humains libres et responsables. Après de multiples étapes, la naissance du Christ représente une nouvelle étape décisive, puisqu'il est Dieu devenant humain pour que tous les humains et l'univers soient associés à la vie de la Trinité. Et pour que tous, dans la diversité de leurs cultures et de leurs cheminements, puissent constituer une même famille humaine fraternelle. Cette vie du Christ est donnée au baptême mais tous les autres humains pourront la recevoir à leur mort biologique. Le Christ est bien le phare de notre univers et de notre humanité.

     Alors, que chacun se pose la question : quelle est ma relation au Christ non seulement à Noël mais chaque jour de l'année ? Qu'est-ce que je fais pour mieux le connaître et davantage répondre à son amour?Est-ce que je médite sa Parole transmise par les évangiles ? Est-ce que j'essaie d'entrer dans la don de sa relation d'amour, gratuit et désintéressé ? Suis-je heureux de croire en lui et de me laisser éclairer par sa lumière ?

TROIS  CONSEQUENCES  PRATIQUES

     Ne soyons pas étonnés par l'humilité de Dieu. Nous savons par expérience qu'un amour vrai ne s'impose pas , ne cherche pas à dominer, à posséder. Plus un amour est puissant, plus il est humble. Dieu qui n'est qu'amour est infiniment humble. Voilà pourquoi la première manifestation du Christ s'est adressée à des bergers qui, à l'époque, constituaient une catégorie sociale méprisée.Voilà pourquoi le genre de vie du Christ n'a pas été celui d'un roi puissant ou d'un chef guerrier.L'humilité de sa vie terrestre est dans la continuité de l'humilité de la Trinité, elle la fait connaître, elle la révèle.

     Une bonne nouvelle , on aime en parler ; une lumière on ne la cache pas. Quand parlons-nous du Christ, de notre foi en lui qui nous rend heureux ? Je rêve que, dans le repas familial de Noël, les convives prennent un peu de temps pour échanger sur leur foi au Christ, leurs questions, leurs doutes, leurs joies. Pour exprimer ce qu'il nous apporte d'irremplaçable. Si les chrétiens ne parlent pas du Christ, qui en parlera ?

     Les jeunes générations sont aussi concernées par cette bonne nouvelle, par cette lumière du Christ. Si on ne leur en parle pas, ils ne peuvent pas la découvrir par eux-mêmes . Leur proposer la foi, c'est d'abord la responsabilité des parents lorsqu'ils font baptiser leur enfant. C'est aussi le rôle du catéchisme. Que l'enfant soit initié aux sports, à la musique, à la danse, c'est très bien, car il doit être éduqué dans toutes ses dimensions. Mais il ne faut pas oublier sa vie spirituelle, car chaque être humain en a une. Cette année, nous proposons une nouvelle organisation (un dimanche par mois) pour faciliter la participation au catéchisme. Ne privons pas les enfants de la lumière du Christ.

A Noël et chaque jour, continuons de suivre le Christ, il est devant nous .